Symphonie

nyc-894394__340

A Eliana

Nourrissante journée dans l’hiver qui s’étire

Et que le soleil chasse, ainsi que nos grands rires.

La chaleur bienvenue de notre amitié,

Qui prend tout simplement du temps pour exister,

Dore ces heures rares d’une belle couleur.

La ville qui s’anime et le bruit de nos coeurs,

Heureux de leurs palabres, et fertiles, et futiles,

Font une symphonie intime mais légère.

Ô Joies! Notes de Vie! Ô comme vous m’êtes chères!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s