Grâce et dénuement

« Rares sont les Gitans qui acceptent d’être tenus pour pauvres, et nombreux pourtant ceux qui le sont. Ainsi en allait-il des fils de la vieille Angéline. Ils ne possédaient que leur caravane et leur sang. Mais c’était un sang jeune qui flambait sous la peau, un flux pourpre de vitalité qui avait séduit des femmes et engendré sans compter. Aussi, comme leur mère qui avait connu le temps des chevaux et des roulottes, ils auraient craché à l’idée d’être plaints »

Résultat de recherche d'images pour "grâce et dénuement"


 

Dans un camps de Gitans, où vivent dans le dénuement le plus total Angéline, toujours assise à côté d’un mauvais feu, ses cinq fils, ses quatre belles-filles, et les petits enfants. Esther arrive avec des livres, un mercredi. Elle s’installe sur le trottoir au bord de leur campement de misère, et se met à lire des histoires aux enfants.

Sans jamais voiler son regard de naïveté, Alice Ferney rend leur dignité à ces êtres que personnes jamais ne regardent. Ils vivent « à côté », mais cet « à côté » est un autre continent. Les étoiles n’y sont pas disposées de la même façon qu’ailleurs. Tout est plus dur, plus violent, et plus fort. Esther voit leur fragilité et leur grâce, et les membres de la tribu, petit à petit, lui ouvrent leurs caravanes et leurs cœurs. Le nôtre, de cœur, se fend et se révolte, et marche sur le chemin de lumière que les mots donnés par l’une et trouvés par les autres tracent dans ce roman.

Je partage aussi cette voix, cet homme -Mano Solo – que j’aime et que j’admire pour son sens aigu de la liberté et pour la poésie crue de ses mots.

Peut-être que votre émotion sera aussi forte que le mienne à la lecture d’Alice Ferney, à l’écoute de Mano Solo. Cet article n’est pas d’une grande finesse, mais il y a des œuvres qui donnent seulement envie de dire « J’aime! », et de le dire à tous, de répandre sa joie.

4 commentaires sur “Grâce et dénuement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s