Non d’une pipe en boîte, voici l’heure de choisir son lampadaire

Fin du délire ironique de décembre, clôture des bottes de cuir, on range les sirènes, on ferme les pommes d’api. Maintenant, on lit, on rit et on vote (Pour rappel, la consigne était ici):

-pour vos 3 textes préférés,

-pour le prochain GO qui aura la charge ô combien difficile de nous faire démarrer 2018 sur les chapeaux melons.

Avant cela, j’ai à coeur  de remercier ceux qui ont fait vivre cet agenda de décembre en écrivant, ou en lisant, ou les deux, car vraiment, ce rendez-vous est un bonheur.

A ce titre, je remercie Anne qui a très largement contribué à la réussite de ce mois de décembre, et de nombreux autres avant celui-ci. Il ne vous a pas échappé qu’elle quittait la planète blog pour l’instant parce que la vie lui joue un vrai sale tour. Sa présence vive et gaie nous manque déjà. Bien sûr ce dernier tour de l’agenda 2017 lui est entièrement dédié et vos textes sont à l’image de son incroyable humour, oui, celui-là même qui a donné du sel à notre petit monde de mots pendant un sacré moment.

C’est donc l’esprit lourd que je vous invite à lire des textes légers et drôles à souhait.

Bonne lecture et bons votes à vous, étranges sirènes et charmants lampadaires. Vous avez jusqu’au 26/12 à midi pour vous décider!

Vous pouvez lire en cliquant sur la boite à camembert :

La réincarnation d’une Patte dans l’Encrier

N’oubliez pas le croco etc de Laurence Délis

Objets trouvés de Victorhugotte

R’né de tous pays, de L’Ecrevisse

Chers étudiants, toujours de l’Ecrevisse, très inspirée ce mois-ci

Il fallait que je t’en cause, de Patchcath

Une enquête inédite de Sibélius, fume toujours etc… de Anne de Louvain-la-Neuve

Lettre d’adieu, de La Licorne

Le testament, de Les Narines des Crayons

Le Melon d’Archimède, de Jobougon

Rien de va plus, de Iotop

Cotillons, flonflons et puis couic, et la suite Non d’une pipe en boîte, de Carnets Paresseux.

Le Tour du Monde de Glomérule Néphron arrive sur le fil du fil tendu pour notre plaisir!

Vous pouvez voter pour vos 3 textes préférés en vous accrochant à la statue romaine:

Enfin, vous désignerez le mandaté à l’ironie 2.0 pour janvier 2018 en cirant le parapluie de ma grand-mère’:

Nous nous retrouvons pour analyser les statistiques juste après Noël pour lequel je vous adresse mes vœux les plus sincèrement loufoques.

Publicités

7 commentaires sur “Non d’une pipe en boîte, voici l’heure de choisir son lampadaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s