Persistance de la paix

les arbres ont découpé la nuit

et bu le silence

 

dans le secret des branches

crépite

le petit feu du petit jour

 

à l’embrasure du ciel

s’étire

la soie bleue du matin

nue de toute frontière

chair offerte à nos mains qui ne saisiront rien

persistance

de la paix

 

2 commentaires sur “Persistance de la paix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s